الثلاثاء، ديسمبر 13، 2005

Mondial 2006 Tunisie : tout est possible



On n’a pas eu trop de peur avant-hier en suivant les péripéties du tirage au sort du Mondial 2006. Du moment qu’on a eu l’Espagne comme tête de série, l’exploit est devenu plus... crédible pour passer au second tour.Des huit têtes de série, c’est l’Espagne qui paraît pour le moment la plus vulnérable, surtout si les Ibères n’arriveraient pas à récupérer leur joyau Raul, sérieusement blessé. La chance a été au rendez-vous en nous évitant la Corée du Sud, un client très difficile à manier. Enfin de compte, nous avons hérité d’un groupe H où tout peut arriver. L’Ukraine, une force montante du football européen, n’a pas de tradition au Mondial malgré le talent de ses joueurs. L’Espagne s’est qualifiée aux barrages et n’a jamais été parmi les super-grands du football mondial. Quant à l’Arabie Saoudite, elle est placée au même rang que la Tunisie et les similitudes ne manquent pas. Les Saoudiens en sont à leur quatrième participation et iront en Allemagne avec l’objectif d’atteindre le second tour. Ils l’ont déjà fait par le passé et ils en sont capables dans ce groupe H où le premier match entre la Tunisie et l’Arabie Saoudite sera déterminant pour la suite.
* Calendrier idéal Le tirage a également favorisé les Tunisiens en leur proposant les Saoudiens lors du premier match. Généralement, l’entrée en matière est difficile. Les Aigles de Carthage n’auront pas, logiquement, à trop souffrir pour leur première apparition en Allemagne car ils partiront à chances égales avec leur adversaire le 14 juin 2006 à Munich, là où un certain Mohamed Gammoudi a rapporté une médaille d’argent aux J.O. 72. Pour leur second match, les Tunisiens seront confrontés à l’Espagne et là, les résultats de la première journée auront une grande influence sur le comportement des équipes. L’Ukraine sera le troisième adversaire de la Tunisie (juin à Berlin). Il s’agira d’un match très difficile, mais tout dépendra des performances réalisées aux deux premières journées.En somme, le calendrier est favorable aux Tunisiens, du moins sur le papier. Les difficultés iront crescendo et éviteront peut-être au Onze tunisien un mauvais coup d’entrée.Roger Lemerre s’est montré très réservé après le tirage au sort. Evidemment, il s’agit d’un technicien très sérieux qui ne veut pas céder à un optimisme béat car tout reste à faire sur le terrain, mais il ne peut tout de même nous convaincre que c’était un mauvais tirage. Au vu de la composition des huit groupes, les Tunisiens peuvent, pour ainsi dire, se frotter les mains. Au moins pour ne pas avoir pris la place de la Côte d’Ivoire qui aura l’Argentine, les Pays-Bas et la Serbie comme adversaires après avoir sorti... Le Cameroun et l’Egypte aux éliminatoires ! Certes, il va falloir travailler sérieusement pour pouvoir rivaliser avec les autres en Allemagne, mais au moins, l’espoir est réellement permis et l’occasion est propice pour atteindre le second tour.

Du tac au tac

* Roger Lemerre

“Le tirage au sort a été sur mesure pour les grandes équipes. Il ne nous a pas favorisé puisque nous aurons face à nous deux grandes équipes, à savoir l’Espagne et l’Ukraine. Mais nous allons défendre nos chances avec détermination car chaque match revêt une grande importance et le moindre faux pas sera préjudiciable”.

* Oleg Blokhine

“Le match face à l’Espagne sera déterminant, mais il faut se méfier de nos deux autres adversaires notamment la Tunisie qui a une prestigieuse réputation depuis son titre de champion d’Afrique acquis en 2004. Je connais cette équipe mais je vais la suivre afin de me faire une idée plus précise à ce sujet, notamment lors de la CAN en Egypte”.* Luis Aragones“Le tirage est sur le papier favorable à l’Espagne et à l’Ukraine, mais le plus important se jouera sur le terrain.Je connais très bien la formation tunisienne qui a joué son plus beau match face l’Allemagne lors de la Coupe des Confédérations et je vais l’étudier encore plus et bien me renseigner car elle constituera un adversaire à prendre au sérieux”.

* Gabriel Calderon

Gabriel Calderon a préféré ne pas se présenter à la zone mixte pour rencontrer les journalistes.

0 تعليقات:

إرسال تعليق

الاشتراك في تعليقات الرسالة [Atom]

روابط هذه الرسالة:

إنشاء رابط

<< الصفحة الرئيسية